L'énergie en France

Publié le 06.08.2018

Lecture 15 min

Lycée
Sciences économiques et sociales
Image de panneaux photovoltaïques devant les tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin, en Provence.
Comme beaucoup d’autres pays dans le monde, la France a engagé une transition de son système énergétique destinée à réduire ses émissions de gaz à , à accroître son et à diversifier ses sources. Ces objectifs multiples la conduisent à réduire ses capacités nucléaires, à développer les et à augmenter son . Comme toujours dans le secteur de l’énergie, les évolutions sont lentes et nécessitent des efforts de long terme.

Explorer

Une image de manifestation nocturne organisée par Greenpeace devant la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace.

La transition énergétique française

La France a engagé en 2015 une nouvelle transition énergétique destinée à promouvoir une « croissance verte », à réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre et à renforcer l’indépendance énergétique du pays. Elle devrait aboutir notamment à une diminution de la place de l’énergie nucléaire, un développement des énergies renouvelables (ENR) et un accroissement de l’efficacité énergétique.

Découvrir
Image du "One Planet Summit", organisé à Paris en décembre 2017 pour relancer l'action internationale contre le réchauffement climatique.

Les émissions de gaz à effet de serre en France

La France fait partie des « bons élèves » de l’Union européenne en matière d’émission de gaz à effet de serre. Cette situation est due essentiellement à la mise en place il y a plus de 40 ans de sa forte capacité nucléaire qui permet une production électrique à faible émission de gaz carbonique (CO2). L’Europe elle-même est une région mondiale où les émissions ont fortement baissé depuis 1990, avec cependant une reprise à la hausse en 2017.

Découvrir

Fiche : l’énergie en France

Quelles énergies sont les plus consommées en France et pour quelles fonctionnalités ?

Découvrir