Chiffres

Réserves mondiales de gaz naturel

Les statistiques concernent les réserves prouvées de gaz naturel, de gisements identifiés dans des conditions économiquement et techniquement exploitables. Trois pays – la Russie, l’Iran, le Qatar – détiennent près de la moitié des réserves conventionnelles de gaz naturel identifiées dans le monde. Le volume des ressources non conventionnelles (gaz de schiste, gaz de houille, gaz de réservoirs compacts, hydrates de méthane) fait l’objet d’estimations très supérieures mais aléatoires. Les gaz de schiste sont aujourd’hui essentiellement exploités aux États-Unis. Mais d’importantes ressources existent aussi, selon les estimations, en Chine, en Argentine et en Algérie notamment.

Réserves mondiales de gaz naturel (en milliers de milliards de mètres cubes)

Pays Réserves prouvées en 2018 Part des réserves mondiales
Russie

38,9

19,76 %

Iran

31,9

16,20 %

Qatar

24,7

12,54 %

Turkménistan

19,5

9,90 %

États-Unis

11,9

6,04 %

Venezuela

6,3

3,20 %

Émirats arabes unis

5,9

3,00 %

Chine

6,1

3,10 %

Nigeria

5,3

2,69 %

Algérie

4,3

2,18 %

Australie

2,4

1,22 %

Irak

3,6

1,83 %

Indonésie

2,8

1,42 %

Norvège

1,6

0,81 %

Reste du monde

31,7

16,10 %

Total monde

196,9

100,0 %

 

Source : BP Statistical Review 2018