Notre conseil éditorial

Le site de Planète Énergies est contrôlé et garanti par un conseil éditorial formé d’experts de l’énergie et de la pédagogie dont la plupart sont extérieurs à la compagnie TotalEnergies. Ils sont reconnus dans le monde de l’enseignement, de la recherche, de l’industrie, et de la communication. Le conseil éditorial se réunit tous les six mois pour fixer les grandes orientations du site et garantir sa neutralité et son ouverture sur le monde. La gestion quotidienne du site est assurée par un comité rédactionnel constitué de permanents de l’équipe Planète Energies, de rédacteurs et de professionnels de la pédagogie. Ce comité se réunit tous les mois. Il invite les membres du conseil éditorial à participer aux réunions sur les thématiques qui les concernent pour ainsi déterminer la meilleure façon de décrypter les sujets et veiller à la fiabilité et à la qualité scientifique des contenus.

Benoît Lombardet
Directeur Batteries et Hydroélectricité chez TotalEnergies
Diplômé de l’Ecole Polytechnique, Benoît Lombardet est depuis 2024 Directeur Batteries et Hydroélectricité. Il a auparavant été directeur de la recherche et du développement de la Compagnie dans le domaine de l’électricité. Il a également accompagné sa stratégie de développement dans les énergies renouvelables avec l’acquisition de SunPower puis dans la branche Gas, Renewables and Power. Avant de rejoindre TotalEnergies en 2008, il a travaillé pendant 3 ans pour une startup dans le solaire.
Alain Beltran
Agrégé d’histoire, docteur ès Lettres et directeur de recherche au CNRS.
Alain Beltran est agrégé d’histoire, docteur ès Lettres et directeur de recherche au CNRS. Il travaille à l’unité mixte Sorbonne IRICE (Identités, Relations internationales et Civilisations européennes) et préside depuis 2006 le Comité d’histoire de l’électricité et de l’énergie. Parmi ses ouvrages, « Histoire(s) de l'EDF, comment se sont prises les décisions de 1946 à nos jours », avec J-F Picard et M. Bungener, (Dunod) et « La fée Électricité », coll. « Découvertes Gallimard / Sciences et techniques »).
Photo de Philippe Blanc
Philippe Blanc
Directeur de recherche et responsable du Département Énergétique et Procédés (DEP) de MINES Paris - PSL
Profil LinkedIn
Philippe Blanc est titulaire de la chaire SciDoSol (www.scidosol.fr) dédié à l’utilisation des sciences de données pour l’énergie solaire.
Après huit ans passés dans un département de R&D de Thales Alenia Space sur le traitement d’images de satellites optiques à très haute résolution, il contribue depuis 2007 aux activités de recherche sur l’estimation des ressources renouvelables dans le centre de recherche Observation, Impacts, Energie (O.I.E) de MINES Paris – PSL implanté à Sophia Antipolis. Plus précisément, il travaille sur la modélisation, l’estimation et la prévision de la ressource énergétique solaire, en ayant recours à différentes sources d’observation de la Terre (satellites, modèles numériques, mesures in-situ). Il enseigne en outre les techniques avancées de traitement du signal et de l’image et d’apprentissage automatique dans le cycle d’ingénieurs civils de MINES Paris - PSL. Editeur associé au journal international Solar Energy (Elsevier) de 2015 à 2021, il participe à la tâche 16 « Solar resource for high penetration and large-scale applications » du programme PVPS de l'Agence Internationale de l'Energie, en tant qu'animateur d'une des 4 sous-tâches. Au titre de ses activités hors enseignement et recherche, Philippe Blanc est notamment administrateur de PEP2A (Pôle Energ'Ethique des Préalpes d'Azur), une SCIC (société coopérative à intérêt collectif) dont le but est d'accompagner les citoyens dans la transition énergétique du territoire du Parc Naturel Régional des Préalpes d'Azur. En particulier il accompagne le développement de toits et d'ombrières photovoltaïques.

Liste des publications (70+ articles, 90+ communications, 10+ brevets) : https://cv.archives-ouvertes.fr/philippe-blanc
Jean-Christophe Flèche
Directeur des relations institutionnelles et de la communication, IFP Energies nouvelles
Jean Christophe Flèche est ingénieur civil des Mines (Nancy) et diplômé d’IFP School. Il entre à IFP Energies nouvelles en 1986, où il est chargé d’enseignement à IFP School et mène en parallèle des activités de recherche en géophysique et mathématiques appliquées, avant de devenir responsable du master de géophysique. En 1994, il rejoint la direction d’IFP School comme responsable de l’action internationale et se consacre à la promotion de l’offre de formation auprès des universités et entreprises à l’international. En 2001, il est nommé directeur du développement de l’Ecole, puis en 2003, directeur adjoint du Centre de résultats Formation, en charge de la communication externe et de la promotion d’IFP School, de la coordination des partenariats internationaux industriels et académiques, du pilotage de l’essaimage et du fundraising. En 2018, il prend la Direction des relations institutionnelles et de la communication d’IFP Energies nouvelles.
Marc Florette
Membre de l'académie des technologies / ex-directeur recherche et Innovation d’ENGIE
Marc Florette était membre du Comité Exécutif d’ENGIE, Directeur Digital rattaché au Président-Directeur Général. Il était en charge de la transformation digitale d’ENGIE. Il était auparavant Directeur de la Recherche et de l’Innovation dans les domaines de la chaîne de valeur énergétique d’ENGIE. Il est membre de l’Académie Française des Technologies et était Président du Conseil d’Administration de GRTgaz. Au niveau international, Marc Florette est l’ancien président de MARCOGAZ (Association technique de l’industrie européenne du gaz naturel), ancien Président de GERG (Groupe européen de recherche gazières), et membre du Conseil d’Administration du Gas Technology Institute de Chicago. Il est à l’origine de l’organisation de conférences internationales sur la recherche dans le domaine du gaz, à Paris en 2010 et à Séoul en 2011. Avant sa nomination au Comité Exécutif d’ENGIE, Marc Florette a occupé des fonctions de management d’entités opérationnelles, d’abord dans le domaine de la distribution d’électricité et de gaz dans plusieurs régions en France, puis en dirigeant un centre de profit exploitant des centrales à gaz à cycle combiné et en cogénération. Marc Florette est diplômé de l’Ecole Polytechnique de Paris, titulaire d’un Master en Mathématiques du l’Université de Paris VI, et d’un Master of Science in physics engineering de l’université de Californie.
Patrick Landais
Ancien haut-Commissaire à l’énergie atomique, CEA
2019 - 2023 : Haut-Commissaire à l’énergie atomique CEA
2016 : Directeur Technique ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs)
2013-2016 : Direction Scientifique et Production du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM)
2006-2013 : Directeur scientifique puis R&D de l’ANDRA
2005-2006 : Directeur Inter-régional du CNRS Grand Est
1997- 2001 : Directeur de l’Unité Mixte de Recherche "Géologie et Gestion des Ressources Minérales et Énergétiques" (G2R) - Nancy - (70 chercheurs et techniciens) Directeur adjoint : Institut Lorrain des Géosciences - Nancy Directeur Scientifique : Société civile CREGU Directeur Adjoint : Ecole doctorale RP2E Docteur des Sciences Directeur de Recherche 1ère classe CNRS
Manoelle Lepoutre
Manoelle Lepoutre
Ancienne déléguée générale de la Fondation d'entreprise TotalEnergies
Manoelle Lepoutre a été Directrice Engagement Citoyen de TotalEnergies de 2016 à 2021. Précédemment, elle a été Directrice Développement Durable et Environnement de Total de 2009 à 2013, puis Directrice des Dirigeants et Equipes Dirigeantes de 2013 à 2016. Elle a orienté et renforcé la prise en compte des sujets liés à l’environnement et la responsabilité sociétale, en faisant de ces sujets des moteurs d’excellence, d’innovation et d’adaptabilité.
Jean-François Minster
Ancien Directeur Scientifique de Total
Jean-François Minster est diplômé de l’Ecole Polytechnique et docteur d’Etat de l’Institut de Physique du Globe de Paris. En 1981 il crée le laboratoire de Physique et Chimie de l’Hydrosphère de l’Institut de Physique du Globe de Paris, puis le laboratoire d’Océanographie et de Géophysique de Toulouse qu’il dirige de 1985 à 1996. Il a travaillé à l’étude des météorites, du volcanisme terrestre, ainsi que des courants et du cycle océanique du carbone en relation avec le climat. De 1990 à 1996, il occupe également la fonction de Directeur de l’Institut des Sciences de la Terre de Toulouse et prend, en 1996, la direction de l’Institut National des Sciences de l’Univers au CNRS. De 2000 à 2005 Jean-François Minster est Président Directeur Général de l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER). En 2005 et 2006 il a été Directeur Scientifique Général du CNRS. Il est membre correspondant de l’Académie des Sciences et membre de l’Académie des Technologies. De 2006 à 2016, Jean-François Minster est nommé Directeur Scientifique. La Direction Scientifique est rattachée à la Direction Générale.
Jacques-Emmanuel Saulnier
Directeur Engagement Citoyen et Délégué Général de la Fondation TotalEnergies
Jacques-Emmanuel Saulnier est Directeur Engagement Citoyen et Délégué Général de la Fondation TotalEnergies depuis le 1er janvier 2022. Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble, il a exercé les fonctions de Chef de Cabinet du Maire de Grenoble en 1992, Chef de Cabinet du Ministre de la Communication, Maire de Grenoble, chargé de la coordination des Cabinets en 1993 et de Chef-adjoint du Cabinet du Ministre de l'Economie et des Finances en 1996. En 1998, Jacques-Emmanuel Saulnier a rejoint ALCATEL en qualité de Directeur des Relations Institutionnelles. De 2001 à 2011, il a été Directeur de la Communication et porte-parole du Groupe AREVA, qu’il avait intégré en 1999 comme Chargé de Mission auprès de la Présidente de COGEMA. Il a ensuite exercé les fonctions de Directeur de la Communication et porte-parole de TotalEnergies d’octobre 2011 à février 2022. De 2015 à 2021, il a par ailleurs été Président d’Entreprises&Médias, l’association française des Directeurs de la Communication. Il est chevalier dans l’Ordre National du Mérite.
Marie-Noëlle Semeria, directrice de la R&D chez Total
Marie-Noëlle Semeria
Chief Technology Officer, TotalEnergies
Marie-Noelle Semeria a rejoint TotalEnergies comme Chief Technology Officer en novembre 2017. Elle était précédemment Directrice de l’Institut CEA-LETI et Présidente du Réseau Français des Instituts Carnot. Son parcours l’a amené à passer du monde de la recherche à l’entreprise : elle a débuté sa carrière à Sagem ( SAFRAN) avant de rejoindre la start-up PixTech puis le CEA-Leti où elle s’est particulièrement impliquée dans le développement à l’international en signant des partenariats majeurs avec les grandes entreprises et les grandes Universités Technologiques du semiconducteur et du numérique. Lors de son mandat de Directrice Scientifique de la Direction de la Recherche Technologique du CEA, elle a lancé un concours interne dédié à la création de start-ups et a mis en place un modèle de coopération revisité entre le CEA et les acteurs académiques portant la dynamique de l’innovation en région. Marie-Noëlle Semeria a participé à de nombreux comités et conseils d’administration : ANR, CNRS, ALLISTEN, MINALOGIC, I LAB, AENEAS… Elle est actuellement membre du Conseil National de l’Industrie, et du CA de l’ENSAM. MN Semeria a reçu son Doctorat de Physique à l’Université Joseph Fourier de Grenoble et fait partie des auditrices de l’IHEST. En 2011, elle a été distinguée dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, et en 2015, dans l’Ordre National du Mérite.
Bernard Tardieu
Vice-président du Pôle Energie de l’Académie des technologies
Bernard Tardieu est vice-président du Pôle Energie de l’Académie des technologies. Il est expert international dans le domaine de l’hydroélectricité, des barrages, des canaux et du génie civil des centrales nucléaires. Jusqu’à février 2008, il était Président Directeur Général de Coyne et Bellier-Tractebel Engineering société de GDF-Suez. Il en est président d’honneur. Au sein de cette société, puis à sa tête, il a consacré sa vie professionnelle à développer des grands projets dans le domaine de l’eau et l’énergie hydroélectrique, dans une cinquantaine de pays. Il a promu la recherche théorique (modélisation statique et dynamique, poroplasticité, modélisation des géomatériaux) et pratique à l’occasion des expertises, des chantiers et de l’auscultation des barrages. Il a été vice-président de la Commission Internationale des Grands barrages, président du Comité Français des Barrages et Réservoirs, vice-président du Comité d’orientation de la Recherche en Génie Civil (1985-1995), membre du CS d’IRSTEA. Il est membre du Comité Technique Permanent des Barrages et Ouvrages Hydrauliques, membre du Conseil Scientifique de l’EDF et de l’ENPC, président du CST « ouvrages » du Canal Seine Nord Europe- VNF. Il a publié de nombreux articles scientifiques et participé à de nombreux jury de thèse.