Imprimer

Dossiers

Les défis énergétiques de l’Afrique

L'énergie sera à la base du développement de l'Afrique. ©Thinkstock

Deux Africains sur trois n’ont pas accès à des sources d’énergie modernes et fiables. Leurs besoins sont donc immenses, d’autant plus que la population du continent devrait doubler d’ici à 2050. Les obstacles à une bonne utilisation du potentiel énergétique de l’Afrique, qui est pourtant énorme tant en énergies fossiles qu’en énergies renouvelables, sont nombreux. Ils ont même pu encore être aggravés par la baisse des cours mondiaux des matières premières, le ralentissement de la croissance mondiale ou encore, dans certains cas, les problèmes locaux de gouvernance. Mais par d’autres aspects, le contexte actuel est favorable : après le succès du sommet de Paris sur le climat de décembre 2015, l’heure est au soutien au développement des énergies bas carbone. L’Afrique pourrait ainsi passer directement à une nouvelle ère en matière énergétique sans franchir les différentes étapes qu’ont pu connaître  les pays développés pour y parvenir. A cet égard, l’utilisation décentralisée de l’énergie solaire pourrait constituer une véritable révolution.

L'Afrique le continent de demain.jpg

Tous les experts sont d’accord : après des années d’évolution assez lente, l’Afrique avance aujourd’hui très vite. Ceci dit, ils se répartissent en deux camps : les afro-optimistes (« ce sera le continent de demain »), et les afro-pessimistes (« les tensions dues à la pauvreté vont s’accentuer »). L’énergie, et notamment l’électrification solaire, a pourtant de telles perspectives devant elle sur le continent qu’elle pourrait faire pencher la balance dans le bon sens. Explications en quelques points clés.

Lire la suite
Un potentiel énergétique

Les besoins de l’Afrique en énergie devraient s’envoler en raison d’une croissance économique qui se situe autour de 5 % et de la plus forte démographie mondiale qui se combine à une urbanisation rapide. La pauvreté, certaines insuffisances parfois en matière de gouvernance ou encore les risques d’un réchauffement climatiqueLe réchauffement climatique, appelé aussi réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans... supérieur à la moyenne constituent des obstacles à une mise en valeur de ses ressources énergétiques. Celles-ci sont pourtant considérables : le pétrolePétrole non raffiné., exploité depuis des décennies, le gaz qui a commencé à être valorisé, l’hydro-électricité sous utilisée, et d’immenses potentiels dans le solaire, l’éolien, la géothermieLe terme géothermie désigne à la fois la science qui étudie les phénomènes thermiques internes au globe terrestre...

Lire la suite
lelecrification.jpg

L’ Afrique subsaharienne consomme moins d’électricité que l’Espagne ! Une bouilloire utilisée deux fois par jour par une famille en Grande-Bretagne consomme cinq fois plus d’électricité que la consommation moyenne annuelle d’un Malien et un Tanzanien met 8 ans à consommer autant d’énergie qu’un Américain en un mois.
L’électrification de l’Afrique est devenue une urgence.

Lire la suite