Dossier : Le transport du gaz et le GNL

5 contenus dans ce dossier

J'approfondis
Imprimer

Décryptages

Le transport du gaz par voie terrestre

La voie terrestre, par gazoducs, reste le mode de transport privilégié du gaz naturel, même si le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) se développe depuis plusieurs années. Réalisée point à point, elle soulève parfois de délicats problèmes géopolitiques. 

Départ de lignes de gazoducs de la compagnie qatariote Qatargas. © M. LABELLE

Avec une demande en augmentation annuelle moyenne de près de 3 % depuis plus de trente ans, le gaz est l’énergie fossile dont la progression est la plus dynamique. Si la part du GNLLe GNL est du gaz naturel liquéfié (LNG en anglais), constitué presque exclusivement de méthane... progresse et devrait peser en 2020 pour 13 % dans l’offre gazière mondiale, les échanges du gaz par voie terrestre sont encore dominants, en tout cas en Europe.

On utilise alors les gazoducs. Les gazoducs sont des canalisations similaires aux oléoducsCanalisation destinée à transporter du pétrole ou des produits pétroliers raffinés sur de longues distances (sur terre ou en mer). , à ceci près qu'ils servent au transport du gaz naturel. Il existe deux types de gazoducs  :

À l'intérieur des gazoducs, le gaz circule à grande vitesse, car on augmente sa pression grâce à des stations de compression situées sur le réseau à intervalles réguliers.

Contrairement au transport du GNL, qui peut suivre des routes maritimes flexibles (Voir le décryptage : « GNL : le transport par méthanier et la regazéification »), le transport par gazoducs se fait point à point, selon des cheminements fixes. Dans certains cas, la construction de gazoducs est impossible à cause du relief, du climat hostile des zones à traverser, ou de la situation politique de la région.

L’installation de gazoducs et le choix de leurs tracés peuvent alors avoir une forte dimension géopolitique. Des exemples récents en ont été fournis à propos des relations entre la Russie, grand producteur gazier, et l’Europe. Les exportations russes par gazoducs sont essentiellement orientées vers l’Europe occidentale et centrale, soit directement, soit via des pays comme l’Ukraine. La Russie a cependant signé en avril 2014 , après plusieurs années de négociations, un contrat pour 30 ans avec la Chine pour la construction et l'utilisation d'un gazoducCanalisations destinées à transporter du gaz sur de longues distances (sur terre ou au fond de la mer). qui entrera en exploitation fin 2017.