Les dépêches dans le monde

Maurel et Prom: chiffre d'affaires en retrait, retard d'enlèvement de barils

Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en recul au premier trimestre, une partie de la production au Gabon n'ayant pas été enlevée immédiatement.

Le chiffre d'affaires a chuté de 19% par rapport au premier trimestre de 2018, à 103 millions de dollars, a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Maurel et Prom explique ce retrait par un "décalage d'enlèvement" au Gabon, c'est-à-dire des barils de brut qui ont été produits mais n'ont pas pu être enlevés immédiatement pour être vendus.

L'effet négatif sur le chiffre d'affaires a atteint 14 millions de dollars sur le trimestre.

La production totale vendue sur la période (en part Maurel et Prom) a baissé pour sa part de 18% à 1,4 million de barils de pétrole.

En France, la société indique qu'un forage d'exploration sur le permis de Mios, en Gironde, a rencontré des réservoirs "imprégnés de pétrole brut" et va poursuivre ses forages.

"Cette découverte devrait rester toutefois modeste par la taille, avec un volume total d'huile commercialisable estimé à environ un million de barils", précise le groupe, contrôlé par la société indonésienne Pertamina.

Enfin, Maurel et Prom annonce l'entrée à hauteur de 20% d'un partenaire dans sa filiale Maurel et Prom Venezuela. La société, nommée Sucre Energy Latam, est de droit néerlandais mais regroupe "un groupe d'investisseurs vénézuéliens".

jmi/ef/nth

ETABLISSEMENTS MAUREL ET PROM

LATAM AIRLINES GROUP