Les dépêches dans le monde

Le tchèque CEZ acquiert huit projets éoliens supplémentaires en France

La compagnie d'électricité tchèque CEZ a repris en France huit projets d'éoliennes qui s'ajoutent à neuf autres projets déjà en préparation dans ce pays, a-t-on appris vendredi auprès de l'acquéreur.

"Il s'agit de projets d'éoliennes terrestres, d'une puissance totale installée potentielle de 116 mégawatts, achetés à la société ABO Wind", a indiqué à l'AFP le porte-parole de CEZ, Martin Schreier.

"Ces huit projets répartis sur toute la France se trouvent en phase de développement avancé et bénéficient d'un soutien sous forme de prix de rachat garantis pour 15 ans", a-t-il ajouté.

La compagnie tchèque n'a pas précisé le montant de l'opération.

Premier électricien tchèque, la CEZ avait déjà fait en juin 2017 l'acquisition en France d'un ensemble de neuf projets d'éoliennes, d'une puissance totale installée de 100 MW, également auprès de l'allemand ABO Wind.

La mise en service de la première ferme à vent de CEZ en France est prévue au second semestre 2019, à Aschères-le-Marché, dans le Loiret, selon M. Schreier.

Depuis le milieu des années 2000, la filière vent ne cesse de se renforcer en France qui s'est fixée pour objectif d'élever la part des énergies vertes dans le mix énergétique global à 23% en 2020 puis à 32% en 2030.

Outre la République tchèque, CEZ est également active dans l'éolien en Roumanie, avec le parc de Fantanele-Cogealac d'une capacité de 600 MW, ainsi qu'en Allemagne et en Turquie.

jma/via/jul

CEZ