Dossiers

Qui produit et qui consomme du pétrole ?

fr - qpqc pétrole
© DUFOUR MARCO / TOTAL

Le pétrole est la source d’énergie la plus consommée dans le monde. La consommation de pétrole est tirée par les besoins des pays émergents, en particulier dans le secteur des transports et de la pétrochimie. Les réserves de pétrole sont principalement détenues par les pays de l’OPEP, qui sont les premiers producteurs mondiaux. 

illust chart

La consommation mondiale de pétrolePétrole non raffiné. a progressé de 1,5 % entre 2017 et 2018, poursuivant ainsi un mouvement régulier de hausse depuis 10 ans (croissance moyenne de 1,2 %). À ce rythme, la consommation passerait le seuil symbolique de 100 millions de barils par jour en 2019. Les États-Unis, la Chine et l’Inde entraînent le mouvement. Les États-Unis continuent d’enregistrer une bonne activité économique qui soutient leur demande. L’Allemagne et dans une moindre mesure la France enregistrent une baisse alors qu’elles avaient consommé davantage entre 2016 et 2017.

Lire la suite
illust chart

L’année 2018 a été marquée par la hausse remarquable de la production du pétrolePétrole non raffiné. de schiste des États-Unis, qui a atteint une progression record de près de 17 % par rapport à 2017. Les États-Unis ont confirmé ainsi leur place de premier producteur mondial, devant l’Arabie saoudite et la Russie. Le cours mondial du barilUnité de mesure de volume de pétrole brut qui équivaut à environ 159 litres (0,159 m3)... de pétrole (brentLe Brent est le nom donné à un pétrole relativement léger, constitué d'un mélange de bruts issus de 19 gisements en mer du Nord... ) a été en moyenne de 70 dollars sur l’année (contre 55 dollars en 2017), mais avec une forte baisse sur les deux derniers mois de l’année.

Lire la suite
illust chart

L'estimation des réserves de pétrolePétrole non raffiné. correspond à la quantité de pétrole économiquement exploitable à un moment donné. Les réserves estimées ont peu varié entre 2017 et 2018 et la hiérarchie des pays n’a pratiquement pas été modifiée. Le "top 5" reste constitué du Venezuela (actuellement en proie à de sérieuses difficultés de production), de l’Arabie Saoudite, du Canada, de l’Iran et de l’Irak.

Lire la suite