Dossiers

L'énergie en France

Image de panneaux photovoltaïques devant les tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin, en Provence.
La France veut réduire la place du nucléaire. Sur la photo, le parc photovoltaïque de Bollène, en Provence, avec en arrière plan les tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin.
©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Comme beaucoup d’autres pays dans le monde, la France a engagé une transition de son système énergétique destinée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, à accroître son indépendance énergétique et à diversifier ses sources.   Ces objectifs multiples la conduisent à réduire ses capacités nucléaires, à développer les énergies renouvelables et à augmenter son efficacité énergétique. Comme toujours dans le secteur de l’énergie, les évolutions sont lentes et nécessitent des efforts de long terme.    

Les grands équilibres énergétiques de la France

Le paysage énergétique de la France est en perpétuelle évolution depuis des décennies. Marqué d’abord par le charbon, puis par le pétrolePétrole non raffiné., il a enregistré une mutation dans les années 1970 avec le développement massif du nucléaire et dans les années 1990 avec le recours croissant au gaz naturel. Il connaît une nouvelle transition avec l’essor des énergies renouvelablesOn appelle énergie renouvelable une source d'énergie dont le renouvellement naturel est immédiat ou très rapide... et les politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)Les gaz à effet de serre sont des gaz dont les propriétés physiques induisent un réchauffement de l’atmosphère de notre planète....

Lire la suite
Les émissions de gaz à effet de serre en France

La France fait partie des « bons élèves » de l’Union européenne en matière d’émission de gaz à effet de serre. Cette situation est due essentiellement à la mise en place il y a plus de 40 ans de sa forte capacité nucléaire qui permet une production électrique à faible émission de gaz carbonique (CO2Dioxyde de carbone. Avec la vapeur d'eau, c’est le principal gaz à effet de serre (GES) de l'atmosphère terrestre...). L’Europe elle-même est une région mondiale où les émissions ont fortement baissé depuis 1990, avec cependant une reprise à la hausse en 2017.

Lire la suite