Dossiers

Climat : la difficile application de l'Accord de Paris

Image officielle des représentants des pays signataires de l'Accord de Paris.
L'accord de Paris, conclu en décembre 2015 (photo) suppose un long travail de mise en place, qui se poursuivra au-delà de la COP22 de Marrakech ©AFP

Signé en décembre 2015 à Paris, l’Accord universel sur le climat a été confirmé au cours des années suivantes à l’occasion des « conférences des parties », les COP22 et 23. Mais son application se heurte à deux difficultés. D’abord, la nécessité d’aller plus loin encore dans les objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre pour avoir une chance de rester en dessous des 2 °C d’augmentation de la température moyenne du globe. Ensuite, l’obligation de surmonter l’incertitude introduite par le président des États-Unis Donald Trump qui a annoncé le retrait de son pays de l’accord de Paris.

Cop22 & Cop23

Après l’Accord de Paris sur le climat conclu à la COP21, deux autres « conférences des parties » se sont tenues : la COP22, en novembre 2016 à Marrakech (Maroc) et la COP23 en novembre à Bonn (Allemagne). Elles ont confirmé tous les grands axes de l'Accord de Paris mais ont repoussé les nouvelles décisions indispensables à la COP24 de 2018, qui se tiendra en Pologne.

Lire la suite
One Planet Summit

Les États ont une lourde responsabilité dans la lutte contre le réchauffement climatiqueLe réchauffement climatique, appelé aussi réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans... puisque l’Accord de Paris leur a confié le soin de se fixer à eux-mêmes des objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES). Leurs « plans-climat » doivent être fortement améliorés pour limiter le réchauffement à 2 °C, voire 1,5 °C, d’ici 2100. Mais l’annonce en juin dernier par le président Donald Trump du retrait des États Unis fait peser une lourde incertitude sur l’avenir de ce processus. 

Lire la suite
Les acteurs non étatiques

Les villes, les territoires, les grandes entreprises, les ONG : autant d’acteurs qui sont de plus en plus actifs sur la scène mondiale pour assurer la mise en œuvre de l’accord de Paris conclu à la COP21 en décembre 2015. Cette intervention croissante de la société civile est reconnue par les États et l’ONU comme un levier essentiel pour le succès de l’action contre le réchauffement climatiqueLe réchauffement climatique, appelé aussi réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans....

Lire la suite