Les émissions de CO2 en Europe

Publié le 04.10.2019
Lycée
Sciences économiques et sociales

Lecture 10 min

L’Union européenne a affiché sa volonté d’être à la pointe de l’action internationale contre le , notamment en fixant des objectifs chiffrés en matière d’émissions de CO2. Elle souhaite atteindre la « neutralité carbone » (zéro émission) à la moitié du siècle. Mais la détermination des 28 pays est variable.

Photo-montage symbolisant les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère

Une forte baisse des émissions depuis 25 ans

Les émissions de l’Europe baissent en valeur absolue depuis 19901. Voici la courbe de cette évolution (indice 100 en 1990, avec rappel de l’objectif 2020).

Graphique sur la baisse des émissions de CO2 en Europe

 

La baisse régulière est liée aux efforts d’ et à la baisse de l’industrialisation (qui  se traduit par une baisse des émissions locales mais pas nécessairement par une baisse de l’ ). Le « décrochage » plus net de 2008 s’explique par la crise économique mondiale. 

L’UE va très probablement atteindre l’objectif qu’elle s’était fixé pour 2020 (–20 % par rapport à 1990) puisqu’elle est déjà au-delà. Pour 2030, les objectifs passent à 40 %. D'ici 2050, l'UE a fixé un objectif de réduction de 80 à 95 % des émissions mais la Commission européenne souhaiterait rehausser la barre à 100 %.

 

La diversité des émissions selon les pays européens

Les émissions de CO2 sont très variables d’un pays à l’autre, y compris lorsqu’on les rapporte à un habitant. Voici la situation comparée en 2016 dans six pays2

Tableau sur les émissions de CO2 par habitant dans six pays d‘Europe
 

Les bons résultats par habitant de la Suède et de la France sont dus essentiellement à la place du nucléaire (ainsi que de l’hydraulique dans le cas de la Suède) dans le .

Économie et politiques énergétiques

Tout voir