Glossaire lettre B

Bactérie

Bactérie
©iStock.com/Henrik5000

Les bactéries sont de minuscules êtres vivants composés d’une seule cellule sans noyau différencié (cellule procaryote). Du fait de leur capacité à coloniser tous les milieux, même les plus extrêmes, elles existent partout autour de nous. Certaines sont nocives pour l’homme et provoquent des maladies (les microbes), tandis que d’autres nous sont très utiles (les bactéries présentes dans notre intestin et qui facilitent la digestion par exemple).

Bactérie anaérobie

Bactérie qui peut vivre en l’absence d’oxygène ou pour laquelle l'oxygène est un poison (bactérie anaérobie stricte).

Baril

Baril
©iStock.com/luismmolina

Unité de mesure de volume de pétrole brut qui équivaut à environ 159 litres (0,159 m3). Le baril a été imposé par les anglo-saxons comme unité de mesure de référence dans l'industrie pétrolière. Son origine remonte aux tonneaux en bois qui servaient à transporter le whisky, le sel ou les harengs aux Etats-Unis et qui furent au début aussi utilisés pour transporter le pétrole brut.

Baril équivalent pétrole (bep)

Le « bep » est une unité de mesure de conversion d'une valeur énergétique en son équivalent en volume de pétrole. Il est couramment utilisé pour unifier la valeur énergétique des gisements pétroliers qui comprennent toujours une part de gaz.

Barrage-poids

barrage_poids
©iStock.com/BirdofPrey

Type de barrage massif et épais, dont le seul poids suffit pour résister à la pression exercée par l’eau retenue.

Barrage-voûte

Barrage voûte
©iStock.com/tonda

Type de barrage en forme d’arc convexe s’appuyant sur des parois latérales rocheuses qui contribuent à la résistance à la pression exercée par l’eau retenue.

Bassin limnique

Bassin sédimentaire intracontinental, où les sédiments se déposent dans des lacs ou dans des marécages.

Bassin paralique

Bassin sédimentaire de transition entre le domaine marin et le domaine continental. Il se présente souvent sous la forme de grandes lagunes allongées, parallèles à la côte.

Bassin sédimentaire

Dépressions relatives de la croûte terrestre situées sur un continent émergé, dans une mer ou dans un océan. Ces dépressions recueillent de grandes quantités de sédiments qui se transforment peu à peu en couches superposées de roches sédimentaires.

Bathymétrie

La bathymétrie est la topographie des fonds marins et océaniques. Les mesures bathymétriques permettent d'établir une carte des profondeurs d'eau (carte bathymétrique) et ainsi de représenter le relief sous-marin.

Benzène

Hydrocarbure aromatique monocyclique, de formule globale C6H6. C'est un précurseur important de nombreux composés organiques (plastiques, solvants, détergents, colorants, médicaments, additifs alimentaires, parfums, explosifs, pesticides...).

Benzol

Le benzol est le nom donné à la fraction légère liquide issue de la pyrolyse de la houille (pyrolyse appelée aussi cokéfaction par les sidérurgistes qui l'utilisent au premier chef pour produire du coke, base de la fabrication de la fonte et de l'acier). Le benzol est un mélange de benzène, de toluène et des trois xylènes. Ces produits sont des intermédiaires importants dans la fabrication de nombreux dérivés, notamment les polystyrènes et les polyamides pour le benzène, le polyuréthane pour le toluène et les plastiques en PET (polyéthylène téréphtalate) et les polyesters pour le paraxylène.

Bilan énergétique

Le bilan énergétique d’une opération ou d’une technologie est le rapport entre énergie disponible à la fin de l'opération et énergie dépensée pour la réaliser. Il est positif quand il est supérieur à 1. Les producteurs d'énergie recherchent évidemment un bilan énergétique maximum.

Biocarburant

Un biocarburant est un carburant produit à partir de matières végétales ou animales. Actuellement, il existe deux filières de biocarburants : la filière huile, celle du biodiesel, utilisant des plantes oléagineuses (colza, palmier, soja) et la filière alcool, celle du bioéthanol utilisant des plantes riches en sucres (canne, maïs, betterave, blé). La recherche s'applique aujourd'hui à créer des biocarburants dits de deuxième génération, utilisant par exemple les parties non comestibles des plantes, afin de limiter la concurrence de la filière alimentation humaine et de la filière transports.

Biodégradable

Un produit biodégradable est un produit qui peut être décomposé sous l’action de champignons ou de micro-organismes existant dans la nature.

Biodiesel (Diester)

Le biodiesel est un biocarburant obtenu à partir de la transformation d'huiles végétales ou animales (colza, tournesol, huiles alimentaires usagées…). Il peut être utilisé dans les moteurs diesels existants, en le mélangeant au gazole classique à un taux compris entre 7 et 30 %. Il est composé d'Esters Méthyliques d'Huiles Végétales (EMVH), appelés aussi diester en France, qui sont le produit d'une réaction entre huile végétale et méthanol. La recherche s'oriente actuellement vers des huiles qui pourraient être produites par des micro-organismes comme les bactéries, les levures ou les micro-algues.

Biodiversité

La biodiversité désigne la diversité naturelle des organismes vivants. Elle peut être appréciée à travers l'étude des espèces, des gènes et des écosystèmes.

Biogaz

Biogaz
©iStock.com/FredFroese

Le biogaz est l'un des produits de la méthanisation (digestion anaérobie) de déchets d’origine biologique. Le biogaz contient 50 à 70 % de méthane (CH4, identique au méthane du gaz naturel) mais aussi 20 à 50 % de CO2 et de petites quantités d'ammoniac, d'azote et de sulfure d'hydrogène, ce qui oblige à le traiter avant de l'utiliser comme combustible ou carburant.

Biomasse

Biomasse
©iStock.com/EyeEm

Dans le domaine de l'énergie, la biomasse se définit par l'ensemble des matières organiques d'origine végétale ou animale, y compris les déchets ménagers, agricoles et industriels. La biomasse est transformée en énergie, soit par combustion, soit après méthanisation ou après d’autres transformations chimiques.

Bioplastique

Le terme bioplastique désigne deux types de matériaux : les agroplastiques, issus de ressources renouvelables (maïs, blé, patate douce, canne à sucre, huile de ricin...) et les plastiques biodégradables (comprenant certains plastiques d'origine pétrochimique). Ainsi, tous les bioplastiques ne sont pas d'origine renouvelable ni tous biodégradables.

Biosphère

Le terme biosphère, inventé par le géochimiste russe Vernadsky en 1925, désigne le système complexe associant à la surface de la Terre l'ensemble des êtres vivants et les différents milieux où ils vivent. La biosphère peut être divisée en trois sous-ensembles en fonction des caractéristiques physico-chimiques de ces milieux : la pédosphère (composante principale solide : sols et sédiments marins), l'hydrosphère (composante principale : l'eau sous forme liquide - océans et eaux douces continentales - ou solide - calottes polaires et glaciers -) et l'atmosphère (composante principale gazeuse).

Bitume

Bitume
©iStock.com/kozmoat98

Mélange à température ambiante très visqueux ou solide d'hydrocarbures lourds, de couleur noire. Les bitumes sont un des produits de la distillation des bruts pétroliers, et sont utilisés dans le secteur du BTP (routes, étanchéisation...).

Bombe H

La bombe H, appelée aussi bombe à hydrogène ou bombe thermonucléaire, est une bombe nucléaire dont l'essentiel de l'énergie dévastatrice provient de la réaction de fusion de noyaux légers (deutérure de lithium LiD). Le déclenchement de la fusion est initié par une explosion nucléaire de type fission ("mini" bombe A au plutonium). La première bombe H a été testée en 1952 par les États-Unis sur l'atoll d'Eniwetok aux Iles Marshall. La bombe H ne doit pas être confondue avec la bombe A (bombe atomique) dont l'énergie provient de réactions de fission d'éléments fissiles comme l'uranium 235 ou le plutonium 239.

Bore

Le bore est un élément chimique (symbole B) de type métalloïde et semi-conducteur. Ses utilisations les plus importantes s'appliquent aux détergents (perborate de sodium) et à la fabrication des fibres de verre (borax). Le bore est également utilisé dans les composants électroniques et en particulier les cellules photovoltaïques comme dopant du silicium.

Boue de forage

La boue de forage est le fluide qui circule de haut en bas à l'intérieur des tiges et de bas en haut dans l'annulaire (espace entre le train de tiges et le trou foré) pendant un forage pétrolier. Le rôle de la boue de forage est multiple : permettre la remontée des déblais de forage en surface, assurer l'équilibre du trou en maintenant par sa densité une contrepression un peu supérieure à la pression des formations traversées, limiter l'invasion des réservoirs par les fluides de forage grâce à la formation d'un "cake" protecteur, et contribuer par sa pression de débit au niveau de l'outil de forage au démantèlement des roches traversées.

Brent

Le Brent est le nom donné à un pétrole relativement léger, constitué d'un mélange de bruts issus de 19 gisements en mer du Nord. Le Brent est l'un des trois principaux bruts de référence pour la fixation des cours du baril pétrolier, avec le WTI (West Texas Intermediate) d'Amérique du Nord et le Dubaï Crude du golfe arabo-persique. Brent est aussi le nom d'un gisement pétrolier des eaux écossaises de la mer du Nord découvert en 1971 et mis en exploitation en 1976 . Brent est l'acronyme de 5 formations géologiques réservoir du Jurassique moyen (Broom, Rannoch, Etive, Ness et Tarbert).

Brut (pétrole)

Brut
©iStock.com/3dfoto

Pétrole non raffiné.

Butène

Le butène (appelé aussi butylène) est un hydrocarbure de la famille des alcènes comportant 4 atomes de carbone, de formule brute C4H8. Comme tous les alcènes, sa molécule contient une double liaison carbone-carbone qui permet la production de polymères. Le butène est un produit intermédiaire dans la synthèse de l'isoprène et la fabrication des colles. On l'utilise également dans la production du carburant MTBE et pour améliorer l'indice d'octane des carburants.