Les dépêches dans le monde

L’actualité sur toutes les énergies en partenariat avec l’AFP

Recherche, environnement, biodiversitéLa biodiversité désigne la diversité naturelle des organismes vivants..., transports, habitat, vie quotidienne…Les informations de l’AFP sur tous les sujets relatifs au monde de l’énergie, de tous les continents, sont à retrouver ici.

Le pétrole en baisse, peu emballé par l'accord commercial partiel sino-américain

Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, après une fin de semaine marquée par des négociations commerciales en demi-teinte entre la Chine et les Etats-Unis et au premier jour d'une visite officielle de Vladimir Poutine en Arabie saoudite.

Vers 09H40 GMT (11H40 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 59,43 dollars à Londres, perdant 1,77% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour novembre abandonnait 1,77%, à 53,72 dollars.

Nucléaire: des experts britanniques en Iran pour moderniser le réacteur d'Arak selon Londres

Des experts britanniques sont arrivés lundi en Iran pour mener des travaux visant à moderniser le réacteur à eau lourde d'Arak, dans le centre du pays, a annoncé lundi l'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran.

L'Iran a démantelé le coeur de ce réacteur nucléaire pour en couler une partie dans du ciment, comme le préconisait l'accord nucléaire conclu en 2015 entre Téhéran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne).

Nucléaire: des experts britanniques en Iran pour moderniser le réacteur d'Arak (Londres)

Des experts britanniques sont arrivés lundi en Iran pour mener des travaux visant à moderniser le réacteur à eau lourde d'Arak, dans le centre du pays, a annoncé lundi l'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran.

L'Iran a démantelé le coeur de ce réacteur nucléaire pour en couler une partie dans du ciment, comme le préconisait l'accord nucléaire conclu en 2015 entre Téhéran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne).

L'Iran annonce la découverte d'un nouveau gisement de gaz

Un nouveau gisement de gaz d'une capacité estimée à environ 538 milliards de mètres cubes a été découvert dans le sud de l'Iran, a rapporté dimanche l'agence officielle Irna.

Cette quantité représente environ 1,6% des réserves prouvées actuelles du pays en gaz naturel.

Le gisement est situé dans la province de Fars, à une soixantaine de kilomètres au nord d'Assalouyeh, important centre pétrochimique sur le Golfe.