Les dépêches dans le monde

Shell revient dans le vert au premier trimestre grâce à la hausse du pétrole

Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi être revenu dans le vert au premier trimestre avec un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars, porté par la remontée des cours du pétrole.

Il avait passé une perte de 24 millions de dollars à la même période de 2020 au début de la crise sanitaire, et de 21,7 milliards pour l'ensemble de l'exercice écoulé, rappelle le groupe anglo-néerlandais dans un communiqué.

Shell a bénéficié comme l'ensemble du secteur du net rebond des prix pétroliers depuis leur effondrement en mars et avril 2020, le baril américain passant même un temps en territoire négatif.

Les cours tournent désormais autour de 65 dollars, profitant des espoirs de reprise économique avec la vaccination et la levée progressive des restrictions, ainsi que des efforts des pays de l'Opep et de leurs partenaires pour réduire la production.

Les concurrents de Shell, le britannique BP et le français Total ont également publié de leur côté de confortables bénéfices pour le premier trimestre.

Shell précise que son profit a été dopé en outre par des gains de 1,4 milliard de dollars grâce à des cessions d'actifs.

En parallèle, le groupe a passé une charge de 200 millions de dollars liées à une vague de froid au Texas, qui a perturbé ses activités dans la région.

Shell annonce en outre comme prévu une hausse de son dividende au premier trimestre, par rapport au quatrième trimestre, après avoir décidé de le réduire au plus fort de la crise sanitaire pour la première fois depuis les années 1940.

Le groupe a par ailleurs dévoilé en début d'année les détails de sa stratégie pour devenir neutre en carbone, via des investissements dans les nouvelles énergies et une réduction de sa dépendance au pétrole.

Il prévoit une baisse de 1 à 2% de sa production de pétrole chaque année. Shell avait précédemment précisé que le pic de sa production de pétrole a été atteint en 2019, soit avant que la pandémie ne vienne porter un coup très dur au marché pétrolier.

jbo/ved/abx

Shell