Les dépêches dans le monde

Plastiques: le recyclage progresse, mais un objectif d'interdiction inquiète les industriels

Les industriels du secteur du plastique ont souligné mardi que les quantités de déchets plastiques recyclés étaient en augmentation tant en Europe qu'en France, mais ils s'inquiètent des effets de l'interdiction en France des plastique à usage unique d'ici à 2040.

Selon le bilan présenté à la presse par la fédération PlasticsEurope, qui regroupe les producteurs de plastiques, le taux de recyclage des déchets plastiques en Europe a atteint 32,5% en 2018 contre 31,1% en 2016.

Dans le même temps, la mise en décharge représente pour la première fois moins du quart des déchets plastiques, passant de 27,3% à 24,9% du total.

Pour la partie emballages, qui représente près des deux tiers des déchets plastiques, le taux de recyclage s'élève à 42%, soit 700.000 tonnes de plus recyclées en 2018 par rapport à 2016.

Selon PlasticsEurope, l'amélioration du taux de plastiques recyclés est notamment liée au développement de la collecte séparée.

Sur ce point, "la France est très en retard par rapport à l'Europe", a déclaré Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires de PlasticsEurope. En France, 68% des déchets plastiques sont encore collectés en mélange contre 52% en Europe, a-t-il précisé.

Il a toutefois exprimé un sentiment "optimiste", compte tenu de l'extension des consignes de tri qui doit concerner 25 millions de ménages français au début 2020 et 34 millions à la fin 2020.

M. Millet a aussi salué les restrictions prévues de mise en décharge pour les déchets non dangereux valorisables, comme les plastiques.

Mais il a parallèlement exprimé "des inquiétudes" et "un questionnement" face à l'objectif de la France de faire disparaître les emballages plastiques à usage unique d'ici à 2040.

"L'impact d'une telle mesure sur le développement du recyclage est à considérer", a déclaré M. Millet, dans la mesure où l'usage unique représente une très grosse partie des emballages. Le risque, selon les industriels, est de "faire disparaître la ressource" alors qu'il faut "investir pour augmenter le taux de recyclage".

"N'érigeons pas en dogme que l'usage unique est nécessairement à bannir", a-t-il ajouté.

Les déchets plastiques totalisent 29,1 millions de tonnes (Mt), soit 1% de la totalité des déchets post-consommation collectés en Europe (2.600 Mt), a indiqué Plastics Europe.