Les dépêches dans le monde

Nucléaire: coentreprise EDF/Veolia pour démanteler les réacteurs graphite

EDF et Veolia ont annoncé mardi la création d'une coentreprise spécialisée dans le démantèlement des réacteurs nucléaires de technologie graphite, qui sont particulièrement complexes et longs à déconstruire.

La société baptisée Graphitech "aura en charge des développements technologiques et des études d'ingénierie, nécessaires à la préparation du démantèlement des réacteurs nucléaires de technologie graphite, une soixantaine de réacteurs dans le monde", expliquent les deux entreprises françaises dans un communiqué.

En France, EDF doit démanteler six anciens réacteurs de technologie uranium naturel graphite gaz (UNGG) à Bugey (Ain), Chinon (Indre-et-Loire) et Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher).

Les réacteurs issus de cette technologie sont très complexes à démanteler et le processus pourrait aller jusqu'à 2100, selon l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

"Le premier objectif de Graphitech sera de livrer à EDF un scénario optimisé pour le démantèlement du réacteur de Chinon A2 en 2028 et de proposer un programme d'essais qui permettra de tester les solutions technologiques nécessaires à la réalisation des opérations", expliquent EDF et Veolia.

Les deux partenaires espèrent que ces solutions pourront ensuite être appliquées à d'autres réacteurs en France et à l'international (Royaume-Uni, Espagne, Italie, Lituanie et Japon).

jmi/ak/spi

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

VEOLIA ENVIRONNEMENT