Les dépêches dans le monde

Fin de la canicule, la centrale nucléaire de Golfech redémarre

La centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) a redémarré jeudi, quelques heures après l'arrêt d'un des deux réacteurs en raison de la canicule, a indiqué l'électricien.

"L'unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Golfech a été reconnectée (jeudi) vers 2h30, au réseau électrique national, en raison des prévisions favorables d'évolution de la température du fleuve", indique EDF sur son site.

Météo-France avait levé mercredi après-midi l'alerte rouge à la canicule qui concernait encore 13 départements (mais pas le Tarn-et-Garonne).

Le réacteur avait été mis à l'arrêt mercredi à midi "préventivement pour respecter l'arrêté du 18 septembre 2006, qui impose notamment que la température moyenne journalière de Garonne en aval des installations ne dépasse pas 28°C" afin de "préserver la faune et la flore des milieux aquatiques".

Le réacteur numéro 1 reste pour sa part toujours "en arrêt programmé pour renouveler une partie de son combustible et réaliser des opérations de maintenance".

Située sur les bords de la Garonne, la centrale est composée de deux réacteurs de 1.300 mégawatts permettant de couvrir en moyenne 50% de la consommation électrique de la région Occitanie.

Les deux réacteurs avaient déjà été arrêtés fin juillet 2019 en raison d'un épisode caniculaire.