Les dépêches dans le monde

Covid: Suez prévoit une baisse du chiffre d'affaires de 6% au 1S

Suez, géant des services à l'environnement, prévoit une baisse organique de son chiffre d'affaires de 6% au premier semestre, en raison de la crise sanitaire, a-t-il annoncé mardi.

L'activité connaît "une normalisation progressive" en juin, mais après un "point bas", en terme de chiffre d'affaires comme de rentabilité, atteint en avril-mai, indique l'entreprise dans un communiqué.

Le bénéfice opérationnel (Ebit) est attendu entre 320 et 330 millions d'euros, hors éléments exceptionnels, indique Suez, qui avait suspendu ses objectifs annuels. Au 1er trimestre, cet indicateur de référence du groupe s'était élevé à 231 millions d'euros (soit -21,2%).

Ainsi "la majeure partie des impacts consolidés en 2020 consécutifs au déclin de l'activité seraient enregistrés au second trimestre", prévient Suez mardi.

Le groupe anticipe notamment -6% de chiffre d'affaires organique sur son activité eau (+0,6% au T1), -8% sur le recyclage et la valorisation (-0,3% au T1), -4% sur les solutions technologiques (+2,9% au T1).

Par région, la situation se redresse en Asie et en Europe, mais il subsiste "une incertitude réelle" et certaines zones comme l'Amérique du Sud, l'Inde et les Etats-Unis sont encore au centre de la pandémie, indique l'entreprise.

Le groupe, qui a décidé une réduction additionnelle de coûts de plus de 100 millions d'euros, qualifie sa structure financière de "solide". Ses liquidités ont été renforcées, avec 2 milliards d'euros de dette à long-terme émise depuis mars.

"Nous pouvons affirmer que notre groupe fait preuve d'une grande résilience", a commenté le directeur général Bertrand Camus, relevant que Suez poursuit sa stratégie de restructuration de certaines de ses activités, visant à le faire devenir le numéro un mondial dans son secteur.