Les dépêches dans le monde

Covid-19: Recylex perd le contrôle de ses entités allemandes

Le spécialiste du recyclage des métaux Recylex a annoncé mercredi avoir perdu le contrôle de ses filiales allemandes, affectées par les effets de la pandémie de Covid-19, après des décisions de justice.

Le tribunal allemand de Göttingen a confirmé "la mise en place des procédures dites de +bouclier de protection+ pour les sociétés Weser-Metall GmbH, Harz-Metall GmbH, Norzinco GmbH et PPM Pure Metals GmbH", a indiqué le groupe français dans un communiqué.

"Des procédures dites de +gestion directe+ pour Recylex GmbH, C2P Germany GmbH et Recylex Grundstücksverwaltungsgesellschaft mbH" ont également été mises en place.

Par conséquent, Recylex S.A. (la maison-mère du groupe Recylex) "perd désormais définitivement le contrôle des entités allemandes", entraînant "la déconsolidation de l'ensemble du périmètre allemand", a-t-il précisé.

Ces décisions interviennent alors que Recylex est pénalisé depuis des mois par la baisse des cours du plomb et du zinc ainsi que des difficultés techniques de production en Allemagne. Son périmètre allemand, qui consommait beaucoup de trésorerie, a nécessité de nombreux financements complémentaires.

Les sociétés françaises du groupe "ne sont pas dans le périmètre de ces procédures de droit allemand", a rappelé Recylex.

Le groupe ne s'est pas prononcé sur les perspectives financières de Recylex S.A qui sont dans ce contexte "très incertaines et dépendent du sort d'une entité désormais hors du groupe Recylex", Weser-Metall GmbH, qui est son principal client.

La suspension de la cotation de l'action Recylex, annoncée la semaine passée, reste maintenue "jusqu'à ce que la société soit, notamment au vu de l'évolution de la procédure d'insolvabilité ouverte en Allemagne relativement à Weser-Metall GmbH, en mesure de communiquer de manière fiable sur sa situation et sa capacité à poursuivre son activité", affirme le communiqué.

as/myl/dlm

RECYLEX