Les dépêches dans le monde

L’actualité sur toutes les énergies en partenariat avec l’AFP

Recherche, environnement, biodiversitéLa biodiversité désigne la diversité naturelle des organismes vivants..., transports, habitat, vie quotidienne…Les informations de l’AFP sur tous les sujets relatifs au monde de l’énergie, de tous les continents, sont à retrouver ici.

Opep: l'Iran ne croit pas à un accord d'augmentation de la production

L'Iran ne croit pas à une révision à la hausse cette semaine des objectifs de production de l'Opep, auquel Téhéran est opposé, a annoncé mardi son ministre du Pétrole, accusant le président américain Donald Trump d'être responsable de la hausse des prix.

"Je ne pense pas qu'il y aura d'accord", a affirmé à des journalistes Bijan Namdar Zanganeh à son arrivée à Vienne avant une réunion du cartel vendredi.

Eolien: l'allemand EnBW convoite le marché français

L'énergéticien allemand EnBW vient de créer une filiale en France pour se lancer sur le secteur en développement de l'éolien terrestre, visant d'ici à 2020 au moins une centaine de mégawatts installés, a indiqué mardi à l'AFP son directeur général, Philippe Vignal.

Le marché français fait désormais preuve de "maturité et reste un des plus intéressants en Europe", a-t-il affirmé, alors qu'EnBW a également amorcé un développement dans l'éolien en Suède, à Taïwan ou aux Etats-Unis.

Soudures de l'EPR de Flamanville: l'avis de l'ASN est une question de mois

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ne rendra pas avant "plusieurs mois" son avis sur les soudures défecteuses du réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (Manche), a annoncé mardi le gendarme du nucléaire.

"Globalement à la rentrée, on aura encore des matières à discuter (...) L'avis de l'ASN est clairement une affaire de plusieurs mois", a indiqué Eric Zelnio, chef du pôle EPR à l'ASN de Normandie, interrogé à Caen lors d'une conférence de presse, sur les problèmes de soudures de l'EPR annoncés en mars.

Electricité: le régulateur fixe un cadre pour l'autoconsommation collective

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé mardi l'introduction d'un nouveau tarif "optionnel" d'utilisation du réseau électrique pour l'autoconsommation collective, pratique encore marginale mais prometteuse.

L'autoconsommation consiste à produire une partie de l'énergie que l'on consomme, en général avec des panneaux solaires. Elle peut être individuelle (sur la maison d'un particulier) ou collective (sur un immeuble, un bâtiment public, un champ etc.).