Imprimer

Notre Conseil Éditorial

La nouvelle version de Planète Énergies, lancée en septembre 2014, est contrôlée et garantie par un Conseil éditorial formé de 16 experts de l’énergie dont la plupart sont extérieurs au groupe Total et reconnus dans le monde de l’université, de l’industrie, de la recherche et de la communication. Le Conseil éditorial se réunit tous les 6 mois pour fixer ses grandes orientations du site, garantir sa neutralité et son ouverture, et impulser les thèmes des grands dossiers et autres sujets à couvrir. Des professionnels du monde de l’éducation, profanes du sujet de l’énergie, siègent également au Conseil éditorial pour s’assurer du bon niveau de pédagogie des contenus publiés sur le site. La gestion quotidienne du site est assurée par un Comité éditorial constitué de professionnels de l’information et de la communication. Le Comité se réunit tous les mois. Il invite les membres du Conseil éditorial à participer aux réunions sur les thématiques qui les concernent pour ainsi déterminer la meilleure façon de décrypter les sujets et veiller à la fiabilité et à la qualité scientifique des contenus.

yamina_saheb.png

Yamina Saheb

Analyste Sénior des politiques énergétiques, OpenExp

Docteure Yamina Saheb a 15 ans d’expérience dans les politiques énergétiques relatives aux secteurs du bâtiment et des appareils domestiques. Elle a rejoint en 2013 le Centre commun de recherche (Joint Research Centre en anglais) de la Commission Européenne en tant qu’expert scientifique et politique, orientée vers les questions énergétiques. Elle était en charge de l’analyse des politiques européennes d’efficacité énergétique.Elle est désormais Analyste Sénior des politiques énergétiques au sein d'OpenExp. Auparavant, elle travaillait en tant qu’experte bâtiment au sein du département Environnement et Efficacité énergétique à l’Agence Internationale de l’Energie où elle a créé et dirigé le Centre des Bâtiments Durables (SBC). Yamina Saheb a un diplôme d’ingénieur en équipements techniques du Bâtiment, un Master en économie comparative sur le développement et un Doctorat de 3ème cycle en énergétique.