Je découvre

Infographies

Les deux routes maritimes de l’Arctique

La récession progressive de la banquise d’été provoquée par le réchauffement climatique permet d’envisager deux routes maritimes à l’est et à l’ouest du pôle Nord. Elles auraient l’avantage de raccourcir de plusieurs milliers de kilomètres les trajets entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique, et donc de permettre des gains de temps et de carburant. Mais les obstacles pour le passage régulier de tankers pétroliers restent importants : le caractère saisonnier des passages, la rareté des infrastructures portuaires, et surtout le risque que font courir les icebergs et les passages à faible profondeur.

Les deux routes maritimes de l’Arctique