Imprimer

Dossiers

Qui produit et qui consomme du gaz naturel ?

© ZYLBERMAN LAURENT / TOTAL

Le gaz naturel est la troisième source d’énergie la plus consommée dans le monde. Les réserves sont moins concentrées géographiquement que dans le cas du pétrole, même si près de la moitié des réserves conventionnelles sont situées en Russie, en Iran et au Qatar. Les Etats-Unis sont le premier producteur mondial. Ce pays produit un gaz naturel dit « non conventionnel » : le gaz de schiste.

illust chart

En 2014, le gaz reste la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde (22 %), après le pétrolePétrole non raffiné. (32 %) et le charbon (27 %). Energie fossile la moins émettrice de gaz à effet de serrePhénomène naturel permettant un accroissement de la température de l'atmosphère d'une planète grâce à la présence de certains gaz..., la consommation de gaz devrait croître dans la perspective d’un bouquet énergétique plus durable. Dans la production d’électricité et la mobilité en tant que carburantUn carburant est un combustible liquide (comme l'essence), gazeux (comme le GPLc) ou solide (comme un propergol)..., le gaz est appelé à jouer un rôle grandissant.

Les États-Unis restent les premiers consommateurs de gaz au monde (695,3 Mtep). Leur consommation dépasse celles de la Russie, de l’Iran et de la Chine réunis, lesquels sont respectivement 2e, 3e et 4e plus importants consommateurs de gaz dans le monde.

Soumis à des températures plus clémentes qu’en 2013, les pays européens, Allemagne, France, Italie, ont moins consommé de gaz. 2014 est considérée comme l’année la plus chaude que la France ait connue depuis que les statistiques météorologiques existent. 

Lire la suite
illust chart

Les États-Unis sont les premiers producteurs de gaz naturel, fournissant 21,4 % de la production mondiale. Grâce au développement des gaz de schisteLes gaz de schiste (ou shale gas) sont situés dans des roches sédimentaires argileuses enfouies à de grandes profondeurs..., les États-Unis ont connu en 2014 une importante production de gaz naturel (+ 6,1 % de croissance).

Malgré la baisse de 4,3 % de sa production, la Russie reste en 2014 le deuxième producteur mondial, suivie de l’Iran et du Canada. Le retour en 2015 de l’Iran dans le jeu diplomatique mondial est susceptible d’avoir des conséquences à moyen terme.

Avec 11,1 %, le Turkménistan enregistre la plus forte croissance de cette année 2014. Le pays détient la quatrième plus importante réserve de gaz de la planète. Depuis plusieurs années, le pays exporte l’essentiel de sa production vers la Chine par un gazoducCanalisations destinées à transporter du gaz sur de longues distances (sur terre ou au fond de la mer). qui traverse l’Ouzbékistan et le Kazakhstan. 

Lire la suite
illust chart

Trois pays – l’Iran, la Russie et le Qatar – abritent actuellement près de 49 % des réserves conventionnelles de gaz naturel identifiées dans le monde.

Avec une production en croissance annuelle de près de 3  % en moyenne depuis plus de trente ans, le gaz est l’énergie fossile dont la progression est la plus soutenue. Les gaz non conventionnels (gaz de schisteLes gaz de schiste (ou shale gas) sont situés dans des roches sédimentaires argileuses enfouies à de grandes profondeurs..., et gaz de houilleAu sens strict, la houille désigne la qualité de charbon intermédiaire entre le lignite et l'anthracite...) devraient permettre de prolonger cette croissance et de renouveler les ressources en gaz.

Le volume des ressources non conventionnelles est estimé à 51 % des ressources gazières mondiales. Les gaz de schiste, bien répartis sur la planète, concentrent la plus grosse part de ce potentiel. Essentiellement exploitées aux États-Unis, d’importantes ressources non conventionnelles existent en Chine, Argentine et Algérie.

Lire la suite