Imprimer

Dossiers

Qui produit et qui consomme du charbon ?

© AFP PHOTO / Saul LOEB

Même s’il est un grand émetteur de CO2, le charbon est placé au deuxième rang des énergies les plus consommées dans le monde – et au premier rang pour la production d’électricité mondiale. Ses réserves sont bien réparties sur la planète et sa production répond à des besoins locaux. 

illust chart

Après un ralentissement depuis trois ans, la hausse de la consommation de charbon dans le monde est stoppée. Entre 2014 et 2015, la consommation a enregistré une baisse notable de près de 2 %.

Cette rupture dans l’évolution est due essentiellement à la Chine qui consomme la moitié du charbon mondial.

Les États-Unis, où en 2016 le gaz a repris au charbon la place prépondérante dans la production d’électricité, enregistrent une baisse de près de 13 % et perdent ainsi la deuxième place des pays consommateurs.

C’est l’Inde qui, continuant de s’appuyer sur cette ressource qu’elle produit abondamment, passe en deuxième position.

En Europe, la consommation de la Pologne augmente légèrement, illustrant la difficulté de ce pays d’amorcer une transition énergétiqueLa transition énergétique désigne le passage du système actuel de production d'énergie... pourtant appuyée par l’Union européenne. 

Lire la suite
illust chart

Les estimations des réserves de charbon sont stables, avec un trio de tête constitué des États-Unis, de la Russie et de la Chine, suivi par l’Australie et l’Inde.

Seuls la Russie et l’Inde augmentent leur production, tandis que les trois autres pays la réduisent.

Lire la suite
illust chart

La Chine reste numéro 1.

La baisse de la production mondiale de charbon a été très nettement confirmée entre 2014 et 2015. Elle avait baissé pour la première fois depuis des décennies de 0,7 % de 2013 à 2014. Elle enregistre cette fois une baisse de 4 %.

Tous les grands producteurs (sauf l’Inde et la Russie) produisent moins. La Chine, qui assure presque la moitié de la production mondiale, continue son mouvement lent mais continu de réduction (- 2 %). Les États-Unis enregistrent une baisse de plus de 10 % pour cent de la production charbonnière.

Leur consommation ayant encore plus nettement baissé, le surplus est exporté vers les marchés mondiaux.

Lire la suite