Imprimer

Dossiers

Le stockage de l’électricité

Le stockage de l'électricité reste une opération difficile : retenir l'eau avant de la remettre en mouvement reste une méthode efficace. ©EDF / ODDOUX FRANCK

Dans un monde où les besoins en électricité croissent d’année en année, stocker l’électricité devient un enjeu prioritaire, seule solution pour réaliser le nécessaire équilibre entre la demande et la production. De plus en plus liée aux énergies renouvelables, la production d’électricité doit affronter un défi de l’intermittence de ces énergies vertes. Pour éviter la coupure d’électricité, il devient crucial de stocker les excédents de production pour les réinjecter dans le réseau en cas de besoin. Les solutions de stockage à grande échelle existent : les retenues d’eau via les bassins artificiels installés en montagne, le stockage de gaz comprimé, ou encore les piles et les batteries. Mais les chercheurs du monde entier planchent sur des systèmes plus adaptables. Une des pistes intéressante est constituée par les techniques de power to gas. Ces techniques utilisent l’électricité pour produire de l’hydrogène ou du méthanol, pouvant être stockés, qui en brûlant ou via une pile à combustible restituent de l’énergie. Le stockage à la portée des particuliers, s’il reste un challenge, se développe de plus en plus. Les batteries se perfectionnent, rendant le stockage mobile accessible à tous. La batterie lithium-ion est la grande gagnante de ce développement, mais elle est concurrencée, en France, par la batterie LMP (Lithium Métal Polymère) qui équipe les Bluecar d’Autolib’. Derrière cette concurrence se dessine la naissance d’un nouveau marché, celui des applications de stockage stationnaire. Qu’il concerne des solutions collectives ou individuelles, le marché du stockage s’annonce exponentiel. Il reste néanmoins confronté à un inconvénient majeur : les terres rares, utilisées dans bon nombre de solutions, ont une production qui reste concentrée dans quelques pays seulement, dont la Chine, et les réserves économiquement exploitables aujourd’hui connues ne couvrent que quelques décennies de la production actuelle.

Stocker l’électricité, la clé de la maîtrise de l’énergie

Stocker l’électricité est la seule solution pour équilibrer la demande mondiale, croissante, et une production qui s’appuie de plus en plus sur des énergies intermittentes, comme le soleil et le vent. En dehors des stations de transfert d’énergie par pompageLe pompage est une technique de récupération assistée du pétrole et du gaz... (STEP), le stockage est encore coûteux, certaines technologies encore peu efficaces et dépendant parfois de métaux rares. Mais ce Graal de l’énergie de demain aiguise les espoirs des chercheurs du monde entier et des innovations prometteuses se multiplient.

Lire la suite
Le stockage de l’électricité à la portée des particuliers

Si on sait depuis longtemps stocker de l’électricité à grande échelle grâce aux barrages hydrauliques ou à petite échelle (batteries des véhicules à essence ou électriques, des téléphones ou des ordinateurs), stocker de l’électricité à l’échelle d’une maison ou d’un quartier reste un challenge. De nouvelles technologies devraient permettre un essor du stockage chez les particuliers et favoriser le développement de l’électricité d’origine renouvelable

Lire la suite