Imprimer

Dossiers

Le prix du carbone : un très long débat

Les émissions de CO2 provoquées par les activités humaines contribuent au réchauffement climatique © THINKSTOCK

Affecter un coût aux émissions de CO2 et d’autres gaz à effet de serre, c’est-à-dire « donner un prix au carbone », est reconnu comme un des moyens de lutte les plus efficaces contre le réchauffement climatique. Plusieurs mécanismes sont possibles, notamment en instaurant des marchés du carbone ou en ayant recours à la fiscalité (Voir décryptage : « Les mécanismes pour « donner un prix au carbone »). Le protocole de Kyoto, signé en décembre 1997, a été le premier instrument international destiné à freiner les émissions de gaz à effet de serre en donnant un prix au carbone. Au cours des dernières années, cette approche entre États a été relayée par des actions multiformes engagées par des territoires, des grandes villes, des grandes entreprises et des associations (Voir décryptage : « Du protocole de Kyoto à l’engagement des territoires »). L’Europe a mis en place en 2005 un marché du carbone, qui est le premier – et encore le principal – marché de ce type dans le monde. Mais il n’a pas su, jusqu’à présent, dégager un prix de la tonne suffisamment élevé pour donner un vrai « signal » aux émetteurs de gaz à effet de serre. (Voir décryptage : « Le marché européen d’échange de quotas »).

Le marché international du protocole de Kyoto

Le protocole de KyotoLe Protocole de Kyoto est un traité international organisé dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques..., signé en décembre 1997, a été le premier instrument international destiné à freiner les émissions de gaz à effet de serrePhénomène naturel permettant un accroissement de la température de l'atmosphère d'une planète grâce à la présence de certains gaz... en donnant un prix au carbone. Au cours des dernières années, cette approche entre États a été relayée par des actions multiformes engagées par des territoires, des grandes villes, des grandes entreprises et des associations.

Lire la suite
fr-Carbone : le marché européen d’échange de quotas

L’Europe a mis en place en 2005 un marché du carbone, qui est le premier – et encore le principal – marché de ce type dans le monde. Mais il n’a pas su, jusqu’à présent, dégager un prix de la tonne suffisamment élevé pour donner un vrai « signal » aux émetteurs de gaz à effet de serrePhénomène naturel permettant un accroissement de la température de l'atmosphère d'une planète grâce à la présence de certains gaz....

Lire la suite
fr - push - GIEC

Valérie Masson-Delmotte, directrice de recherche du laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (Gif-sur-Yvette, France) a coordonné la rédaction d’un chapitre du cinquième rapport d’évaluation du GIECLe GIEC est le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat... (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat).

Lire la suite