Imprimer

Dossiers

Alimentation, énergie et climat

Augmenter les productions agricoles a des conséquences sur la consommation d'énergie et les émissions de CO2. ©Thinkstock

Le défi alimentaire – nourrir 9 ou 10 milliards d’individus en 2050 – a de lourdes implications : comment abolir la faim et la malnutrition dans le monde sans faire exploser les consommations énergétiques et donc les émissions de gaz à effet de serre ? Les solutions doivent s’appliquer à toutes les étapes d’une longue chaîne (la gestion des terres, la production des matières alimentaires, la transformation, le transport, le stockage, le conditionnement et l’emballage, les modes de distribution). Toutes ces opérations sont coûteuses en énergie, tout en variant beaucoup d’un pays à l’autre selon son niveau de développement et ses traditions sociétales.

La responsabilité de l'alimentation dans le réchauffement climatique

Comme l’habitat ou les transports, l’alimentation est une des données essentielles des sociétés humaines. Comme pour eux, la chaîne qui y concourt – c’est-à-dire l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’industrie agro-alimentaire, la distribution et la consommation – exige de l’énergie, provoque des émissions de gaz à effet de serrePhénomène naturel permettant un accroissement de la température de l'atmosphère d'une planète grâce à la présence de certains gaz... et contribue donc au réchauffement climatiqueLe réchauffement climatique, appelé aussi réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans.... La croissance démographique – 2 ou 3 trois milliards d’habitants supplémentaires sur la Planète d’ici 2050 – ajoute une contrainte qui sera inévitablement forte.

Lire la suite
Une prise de conscience croissante pour une alimentation plus durable

Les solutions existent pour réduire l’empreinte environnementale et énergétique de l’alimentation : des méthodes plus efficaces d’agriculture et d’élevage, des circuits plus courts ou en tout cas mieux étudiés, la lutte contre la destruction des récoltes et contre le gaspillage afin de ne pas produire « pour rien ». Dans tous les pays, une prise de conscience se fait jour.

Lire la suite
Combien de gaz à effet de serre dans nos assiettes occidentales ?

L’alimentation est une préoccupation sociale universelle. Dans beaucoup de pays pauvres, il s’agit d’atteindre le minimum vital. Dans les pays développés, il s’agit souvent de la rendre plus saine, moins riche en calories pour lutter contre l’obésité ou des maladies cardio-vasculaires. Le contenu de l’assiette en gaz à effet de serrePhénomène naturel permettant un accroissement de la température de l'atmosphère d'une planète grâce à la présence de certains gaz... est moins facilement identifiable mais il est partie intégrante de la lutte contre le réchauffement climatiqueLe réchauffement climatique, appelé aussi réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans....

Lire la suite