Dossier : Comment mesurer l'énergie ?

4 contenus dans ce dossier

Je découvre
Imprimer

Décryptages

Les outils et systèmes internationaux

Mises au point à partir du XVIIIe siècle, les unités de mesure énergétique sont utilisées dans la vie courante et facilitent le commerce international de l'énergie. Elles ont fait l’objet d’harmonisations entre les différents pays.  

Le "baril"a été retenu comme unité de mesure du pétrole, correspondant à 159 litres © THINKSTOCK

Pourquoi a-t-on besoin d'outils spécifiques pour quantifier l'énergie ?

Producteurs, distributeurs et consommateurs doivent pouvoir mesurer l'énergie qu'ils vendent, transportent ou utilisent, en fonction de ses caractéristiques. Ils ont recours à différentes unités de mesure énergétique adaptées à chaque type d'énergie. Indispensables pour permettre les échanges, ces unités sont aussi utiles :

  • aux autorités et institutions publiques qui, pour définir leurs politiques énergétiques, ont besoin de connaître la production et la consommation énergétique  (à l'échelle nationale, européenne ou mondiale) ;
  • aux acteurs des secteurs industriel et tertiaire (par exemple, lorsqu'ils prévoient la quantité d'énergie nécessaire à leurs activités, afin d'anticiper les dépenses correspondantes) ;
  • aux particuliers (par exemple, lorsqu'ils souhaitent réaliser des travaux pour rendre leur logement moins énergivore).

Des mesures harmonisées grâce au système international d'unités

Au fil des siècles, les sociétés ont créé leurs propres unités de mesure, adaptées à leurs besoins économiques et commerciaux. Pour ces raisons historiques et culturelles, on n'a pas toujours utilisé les mêmes unités dans les différentes régions de la planète. Afin de faciliter et d'harmoniser la recherche scientifique et les transactions commerciales, le Système International d'unités (SI) a été mis au point par des physiciens dès le XVIIIe siècle. Géré par le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM), ce système est reconnu et utilisé dans tous les pays. Il comprend des unités très courantes comme le mètre ou le kilogramme, et plusieurs unités spécifiques en rapport avec l'énergie, à l'exemple du wattLe watt (symbole W) est l'unité dérivée du système international (SI) de mesure de la puissance....

Les spécificités anglo-saxonnes

Certaines unités énergétiques, qui ne font pas partie du SI, sont encore employées à travers le monde. Par exemple, le barilUnité de mesure de volume de pétrole brut qui équivaut à environ 159 litres (0,159 m3)... est une unité privilégiée pour la mesure des volumes de pétrolePétrole non raffiné. : à la fin du XIXe siècle, les compagnies pétrolières américaines stockaient le brut extrait du sous-sol dans de gros barils de couleur bleue (en anglais blue barrel, abrégé en « bbl ») et évaluaient leur production en barils. Ces puissantes sociétés ont ainsi imposé le baril comme unité de mesure à l'échelle internationale.

Comparer les énergies entre elles

Les scientifiques ont mis au point une unité de mesure reconnue par les organisations internationales : la tonne équivalent pétrole (tep). Comme cette source d'énergie occupe une place essentielle à l'échelle mondiale, la tep est très adaptée pour évaluer la production ou la consommation énergétique d'un pays ou d'une région. C'est pourquoi les économistes l'emploient fréquemment.

Dans l'industrie, on a aussi recours au baril équivalent pétrole ou (bep). La tonne équivalent charbon (tec)La "tec" est l'unité de mesure énergétique correspondant à l’énergie fournie par la combustion d’une tonne de charbon... est moins utilisée.