Dossier : Les acteurs du pétrole et du gaz

4 contenus dans ce dossier

Je découvre
Imprimer

Décryptages

Les institutions nationales et régionales traitant des questions liées aux énergies fossiles

Les organisations régionales d’États, comme l’Union européenne, ou les États eux-mêmes ont également mis en place des institutions dédiées à l’énergie, et notamment aux hydrocarbures, pour se coordonner entre eux ou appliquer à l'échelle nationale les décisions ressortant d’accords internationaux.

Les régions du monde, comme l'Union européenne, cherchent à mieux maîtriser leurs politiques énergétiques. © GEORGES GOBET / AFP

Les institutions des États

À l'échelle des pays, il existe des administrations spécialement chargées des questions liées aux hydrocarburesLes hydrocarbures sont des composés chimiques dont les molécules sont constituées d'atomes de carbone et d'hydrogène... :

De plus, des agences nationales, régionales ou locales informent les industriels et les consommateurs sur l'usage optimal des hydrocarbures et sur la réduction de leur impact environnementalL'impact environnemental désigne l'ensemble des modifications de l'environnement générées par les activités humaines.... A titre d’exemples :

Les institutions de l’Europe

La Commission européenne a créé en 2010 une direction spécifique consacrée à l’énergie

Au sein de la Commission européenne, plusieurs administrations traitent les questions liées aux hydrocarbures, rattachées à diverses thématiques (transport, climat, industrie, etc.).
La Direction générale de l'énergie2, créée en février 2010 (elle était auparavant liée aux transports), travaille plus précisément à l'élaboration et à l'application des politiques concernant :

La plupart des autres institutions européennes (Parlement européen, Conseil de l’Union, Comité économique et social, Comité des régions, Banque européenne d’investissement) ont également mis en place des commissions ou des sections consacrées aux questions énergétiques, dont celles liées aux hydrocarbures, et climatiques3.

 

 

Sources :

(1) ADEME

(2) Direction européenne de l’énergie (en anglais uniquement)

(3) Europa (en anglais uniquement)