Dossier : Les acteurs du pétrole et du gaz

4 contenus dans ce dossier

Je découvre
Imprimer

Décryptages

Les institutions internationales du pétrole et du gaz

L’approvisionnement en hydrocarbures est lié à des enjeux économiques et géopolitiques mondiaux. Les pays producteurs et consommateurs ont mis sur pied des institutions internationales dédiées aux questions énergétiques, commerciales et climatiques, qui nécessitent des réponses concertées des Etats.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep en anglais) a été fondée en 1960. © ALEXANDER KLEIN / AFP

L'Opep et ses missions

L'OpepCréée en 1960, l’Opep regroupe 12 pays membres (l'Algérie, l'Angola, l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, l'Equateur, l'Iran, l'Irak... (Organisation des pays exportateurs de pétrolePétrole non raffiné.) a été fondée en 1960 par 5 pays (Irak, Venezuela, Arabie Saoudite, Koweït, Iran).1 En 2010, elle compte 12 pays membres (soit les pays fondateurs plus le Qatar, la Libye, les Émirats arabes unis, l'Algérie, le Nigeria, l'Équateur et l'Angola) qui détiennent 78 % des réserves prouvées de pétrole du monde. Ses missions et ses modes d'action ont évolué au fil du temps, en fonction du contexte économique et politique mondial :

  • au moment de sa création, cette organisation avait pour objectif principal le rééquilibrage du partage des revenus pétroliers entre les pays producteurs et les compagnies pétrolières, en faveur des premiers ;
  • en octobre 1973, pendant la guerre du Kippour qui oppose Israël aux pays arabes, l'Opep prend parti pour ces derniers et utilise l’ « arme du pétrole » en stoppant leurs exportations pétrolières aux alliés d'Israël (dont les États-Unis, le Portugal, l'Afrique du Sud et les Pays-Bas). Sous l'effet de cet embargo, le prix du barilUnité de mesure de volume de pétrole brut qui équivaut à environ 159 litres (0,159 m3)... de pétrole est multiplié par 4 en l'espace de 6 mois : c'est le premier choc pétrolierUn choc pétrolier est causé par une pénurie de pétrole réelle, anticipée ou spéculative... de l'Histoire ;
  • à partir de 1973, l'Opep conserve une importante influence sur la fixation du cours mondial des produits pétroliers. Elle impose à ses membres une limitation de la production de pétrole au moyen de quotas. Ces mesures ont pour but de stabiliser les cours du pétrole, objectif atteint dans les années 1990 ;
  • depuis 2004, l'Opep a perdu une bonne part de sa capacité à peser sur la fixation des prix du pétrole. En effet, face à une hausse considérable de la demande des pays émergents, les pays de l'Opep mobilisent au maximum leurs capacités de production. Par conséquent, ils n'ont plus de marge de manœuvre pour augmenter leur offre d'hydrocarburesLes hydrocarbures sont des composés chimiques dont les molécules sont constituées d'atomes de carbone et d'hydrogène... et ainsi faire baisser les cours du pétrole. C'est dans ce contexte que le prix du baril a atteint le niveau record de 144 $ en juillet 2008, avant de s'effondrer à cause de la crise économique mondiale. Il est par la suite remonté au-dessus de la barre des 100 dollars.2
     

L’Opep a été créée en 1973 et l’AIE un an après, à l’époque du premier choc pétrolier.

L'Agence internationale de l'énergie et ses missions

Une autre organisation joue un rôle de premier plan dans le domaine des hydrocarbures : il s'agit de l'AIEL'AIE (IEA en anglais) est une agence autonome au sein de l'OCDE, créée en 1974 lors du premier choc pétrolier... (Agence internationale de l'énergie), association de pays consommateurs de pétrole rattachée à l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Cette agence a été créée en 1974 à l'initiative des États-Unis, en réaction à l'embargo pétrolier voulu par l'Opep en 1973. Cette organisation intergouvernementale compte aujourd’hui 29 membres, tous étant des pays industrialisés, grands consommateurs de produits pétroliers3.

L'AIE coordonne les politiques énergétiques de ses membres, avec deux objectifs principaux :

Outre l'Opep et l'AIE, d'autres organisations internationales, comme l'OMC (Organisation mondiale du commerce), traitent des sujets liés au commerce des hydrocarbures. L'Onu s'y intéresse également dans le cadre :

 

Sources :

(1) Opep (en anglais uniquement)

(2) Business Insider (en anglais uniquement)

(3) AIE