Décryptages

La logistique pétrolière

Imprimer

Des raffineries aux consommateurs, les hydrocarbures sont distribués grâce à divers modes de transport. En attendant leur livraison, ils sont stockés dans des dépôts soumis à des règles de sécurité qui visent à la protection des sols, de l'eau et de l'air ambiant. 

Stockage de carburant  du dépot pétrolier de Feluy, centre régional du Hainaut, Belgique.
Stockage de carburant dans le dépôt pétrolier de Feluy, en Belgique. © Dufour Marco

Les compagnies pétrolières doivent livrer à leurs nombreux clients (entreprises, administrations, particuliers) le bon produit au bon moment, au meilleur coût et dans des conditions de sécurité et de protection de l'environnement optimales. C’est l’objectif de la logistique pétrolièreLa logistique pétrolière recouvre l'ensemble des moyens mis en œuvre pour distribuer les produits pétroliers, depuis la raffinerie jusqu'au consommateur final..., laquelle repose sur l'existence de raffineries, de lieux de stockage et d'un réseau de distribution permettant d'acheminer les produits pétroliers jusqu'au consommateur.

Les dépôts pétroliers

La directive européenne Seveso 2 s’applique aux raffineries de pétrole et dépôts pétroliers

Dans chaque pays, on ne trouve qu'un petit nombre de raffineries de pétrolePétrole non raffiné., et certains pays n'en disposent même pas. C'est pourquoi il existe des dépôts où l'on stocke les hydrocarburesLes hydrocarbures sont des composés chimiques dont les molécules sont constituées d'atomes de carbone et d'hydrogène.... Ces centres de stockage intermédiaires permettent de répondre rapidement à une demande locale : ils évitent aux compagnies de multiplier les trajets entre les raffineries et les lieux de livraison des produits. En Europe, ces lieux de stockage abritent aussi des réserves pétrolières dites stocks stratégiques, pour faire face à des situations de crise ou de pénurie (Voir le décryptage « Le stockage du pétrole »).

Les produits pétroliers sont acheminés des raffineries aux dépôts par des moyens de transports dits massifs : oléoducsCanalisation destinée à transporter du pétrole ou des produits pétroliers raffinés sur de longues distances (sur terre ou en mer). , trains de wagons-citernes, barges fluviales, bateaux… Chaque dépôt pétrolier comprend généralement entre 10 à 30 réservoirs en acier pouvant accueillir 10 000 à 300 000 mètres cubes de produits pétroliers divers (fioul, essence, gazoleSynonyme de diesel et de gasoil. , kérosène). En France, on dénombre une cinquantaine de dépôts principaux appartenant aux grands opérateurs pétroliers.

Des postes de chargement, jusqu’à une douzaine dans les gros dépôts, accueillent des camions-citernes d’une capacité de 10 à 30 tonnes, certains de ces véhicules étant compartimentés pour pouvoir acheminer plusieurs produits. Ils transportent ceux-ci dans des dépôts secondaires, plus petits, gérés par des revendeurs indépendants ou les stations-service.

Des dispositifs multiples pour la sécurité

Sur toute la chaîne de distribution, les produits sont contrôlés pour garantir une qualité optimale. Les produits pétroliers sont des produits dangereux auxquels sont associés des risques d'incendie ou d'explosion.

La sécurité de la distribution est assurée par plusieurs mesures (permis spécial pour les chauffeurs des camions de livraison, inspections régulières des véhicules).

De même, les raffineries et les dépôt pétroliers d’Europe respectent la réglementation définie dans la directive Seveso 2 (directive établie après un accident industriel survenu en 1976 dans une usine de Seveso (Italie) et complétée en 2003).

L’administration contrôle l’application rigoureuse des mesures de sécurité par les sites. Les dépôts pétroliers doivent ainsi prévoir des dispositifs très détaillés :

  • des soupapes de sécurité sont installées sur chaque réservoir et on place à l'intérieur des cuves des écrans flottants, sortes de couvercles protégeant les produits volatils pour limiter leur dispersion dans l'atmosphère ;
  • des alarmes, des détecteurs d'hydrocarbures et des vannes de fermeture automatique équipent les cuves et les canalisations pour détecter et stopper toute fuite ;
  • des systèmes anti-incendie fixes (couronnes d'arrosage, rideaux d'eau) et mobiles (canons à eau et à mousse) sont installés dans les dépôts pour éteindre un éventuel incendie.
     

Des dispositifs pour protéger l'environnement

Des mesures concrètes peuvent s’appliquer pour éviter toute pollution. Chaque dépôt comporte plusieurs types d'installations telles que :

  • une unité de récupération des vapeurs émises aux postes de chargement des camions ;
  • des cuvettes de rétention disposées autour des réservoirs pour récupérer tout liquide qui fuirait ;
  • des bassins de confinement récupérant les eaux de lavage du matériel ou les eaux pluviales tombées sur le dépôt.

Ce décryptage vous a-t-il intéressé(e) ?

16 1
Imprimer