Le pétrole et le gaz

Les gisements de pétrole et de gaz

Mise à jour le 11/12/2013, mise en ligne le 14/09/2010


Le pétrole pré-salifère au Brésil.
© AFP

Qu'il s'agisse du pétrole brut ou du gaz méthane (composant principal du gaz naturel), les hydrocarbures sont générés à grande profondeur dans le sous-sol  et migrent au cours des temps géologiques des réservoirs pour former des gisements. Les gisements pétroliers ou gaziers existent en de nombreux endroits de la planète, sous les continents comme sous les océans, mais un certain nombre de conditions doivent être réunies pour que ces réserves puissent se former et s'accumuler.  La genèse pétrolière est un processus lent qui comprend plusieurs étapes incontournables, et se déroule  au minimum sur plusieurs millions d'années...

Quand les ingénieurs pétroliers étudient une zone, ils essaient de déterminer si ces différentes étapes, la genèse et l’accumulation, ont pu se réaliser. Ils peuvent ensuite envisager ensuite l'existence et la rentabilité éventuelle de gisements exploitables.     

La genèse des hydrocarbures

Dans les profondeurs de la Terre, pétrole et gaz naturel naissent d'une transformation de la matière organique de plantes ou d'animaux morts. Leur genèse s'étale sur des millions d'années et nécessite des conditions thermodynamiques (pression et température) particulières. [Lire la suite]


La migration des hydrocarbures

A partir de la roche mère où elles sont nées, les molécules d'hydrocarbures, plus légères que l'eau qui imprègne la partie supérieure de la croûte terrestre, entament un parcours ascendant à travers les strates rocheuses vers la surface de la Terre. Lorsqu'elles atteignent des roches poreuses et perméables, caractéristiques d’un réservoir pétrolier ou gazier, elles sont susceptibles de s'y accumuler en grandes quantités. [Lire la suite]


Du piège au gisement exploitable

Les gisements pétroliers ou gaziers exploitables occupent des volumes fermés créés par des déformations des couches géologiques. Ces volumes, appelés "pièges", doivent être suffisamment grands pour que l’exploitation du gisement soit économiquement viable. [Lire la suite]

Favoris Rss Partager Envoyer à un ami Imprimer