Le partenariat avec l'AFP propose des actualités sur toutes les énergies.

Envoyer à un ami Imprimer

La Nasa a reporté le lancement de son premier satellite pour mesurer le CO2 dans l'atmosphère

La Nasa a reporté à la dernière minute mardi le lancement de son premier satellite pour mesurer les niveaux de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère, le principal gaz à effet de serre contribuant au réchauffement du climat.

Ce report a eu lieu peu de temps avant le moment prévu du décollage à 02H56 (09H56 GMT) en pleine nuit depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie (ouest des Etats-Unis), à bord d'une fusée Delta 2 de la société United Launch Alliance.

C'est un problème de circulation d'eau dans le lanceur qui a provoqué le report du tir, selon les communications des responsables du lancement retransmises en direct par la télévision de la Nasa.

Une nouvelle date de lancement n'a pas encore été fixée alors que la cause du problème technique n'est pas encore déterminée.

Au mieux, une nouvelle tentative pourrait avoir lieu mercredi matin, a indiqué le commentateur de la télévision de la Nasa.

OCO-2, (Orbiting Carbon Observatory-2), est très similaire à l'OCO-1, détruit lors de son lancement en février 2009.

Le satellite sera placé sur une orbite presque polaire à 705 kilomètres d'altitude pour une mission d'au-moins deux ans.