Le partenariat avec l'AFP propose des actualités sur toutes les énergies.

Envoyer à un ami Imprimer

Eolien: Theolia a creusé ses pertes en 2013, situation financière difficile

L'exploitant français de parcs éoliens Theolia a annoncé jeudi avoir creusé ses pertes en 2013, alors qu'une importante échéance de remboursement en janvier 2015 menace gravement l'avenir de l'entreprise.

L'an dernier, Theolia a subi une perte nette de 41,2 millions d'euros, contre 34,2 millions en 2012. Et ce, pour un chiffre d'affaires à peine deux fois supérieur, à 95,4 millions d'euros.

Après l'échec de l'OPA lancée par l'australien Macquarie, "notre principal défi reste de faire face à l'échéance de remboursement anticipé de notre emprunt convertible le 1er janvier 2015. Nous y travaillons et ne manquerons pas de revenir dessus dans les prochaines semaines", indique le directeur général de Theolia, Fady Khallouf dans le communiqué du groupe.

Theolia risque en effet de devoir rembourser jusqu'à 125,8 millions d'euros d'obligations convertibles Oceanes. Le groupe indique travailler à diverses possibilités (augmentation de capital, émission de nouvelle dette, renégociation d'emprunt, cessions d'actifs, nouvelle OPA...)

"La société discute notamment avec ses principaux obligataires pour mettre en oeuvre toute solution destinée à permettre la continuité d'exploitation de la société au-delà du 1er janvier 2015", ajoute le groupe.

Toutefois, Theolia "ne peut garantir qu'elle sera en mesure de mettre en place l'une, l'autre ou un mix de plusieurs de ces alternatives dans les délais prévus", et l'entreprise admet qu'en cas d'échec elle pourrait être contrainte à des procédures de sauvegarde, de redressement et même de liquidation judiciaire.