Le partenariat avec l'AFP propose des actualités sur toutes les énergies.

Envoyer à un ami Imprimer

Le pétrole en Asie mitigé après la croissance chinoise

Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi matin en Asie, après des chiffres en demi-teinte sur la croissance de la Chine, 2e économie mondiale, et dans l'attente des stocks hebdomadaires de pétrole américains.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 4 cents, à 103,79 dollars, en fin de matinée, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, échéance juin, premier jour de ce contrat, reculait de 16 cents à 109,20 USD.

"Le PIB chinois est meilleur que prévu mais (sa croissance) est moindre qu'au trimestre précédent et je pense que les investisseurs vont avoir en tête le schéma +la Chine ralentit+", a déclaré David Lennox, analyste au cabinet Fat Prophets à Sydney.

La Chine a enregistré au premier trimestre une croissance de 7,4%, un ralentissement marqué par rapport au 7,7% affiché sur les trois derniers mois de 2013. Le taux est en revanche légèrement supérieur à la prévision médiane de 13 analystes interrogés par l'AFP (7,3%).

Les indicateurs chinois sont des facteurs clé pour le marché pétrolier, la Chine étant la deuxième économie mondiale et le plus gros consommateur d'énergies au monde.

Les opérateurs attendaient par ailleurs la publication des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis, qui devraient afficher une nouvelle hausse selon les analystes.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai avait cédé 30 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 103,75 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, dont c'était le dernier jour de cotation, avait fini à 108,74 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 33 cents.